On my wishlist (2)

https://i0.wp.com/4.bp.blogspot.com/-nNv_qM09nfg/T3b2amP198I/AAAAAAAAAwk/bLPtBvoPbjU/s1600/on+my+wishlist.jpg?resize=320%2C231

L’article de la semaine dernière semble vous avoir plu donc je continue sur ma lancée. En plus, cela me permet de me replonger dans ma wish list et me rappeler de certaines lectures dont j’avais très envie à une époque mais que j’ai complètement oubliées depuis. Bon, je vous dis ça mais ce n’est pas le cas du tout cette semaine puisque je vais vous parler d’un livre que ma mère m’a conseillé le week-end dernier. Et qui est donc :

https://i2.wp.com/csimg.webmarchand.com/srv/FR/28015946118555/T/340x340/C/FFFFFF/url/bombes-sur-shanghaa-vicki.jpg?resize=340%2C340

Bombes sur Shanghaï de Vicki Baum
Livre de Poche 1968
611 pages

Quatrième de couverture : Grand port, ville grouillante, Shanghai reste en 1938 un centre d’attraction pour les Occidentaux malgré la guerre que le Japon, avide de conquêtes, a déclaré à la Chine. Certains y viennent en touristes, comme l’honorable Bertrand Russel et sa femme Helen, née Jelena Trubova. D’autres s’y sont réfugiés faute de pouvoir vivre dans leur pays natal – ce qui est le cas du Dr. Hain et de son jeune ami le musicien Kurt Planke, chassés par le nazisme, ou de Frank Taylor qui, plutôt que d’être chômeur en Amérique, dirige la succursale à Shanghaï de la Eos Film & Photo Company. Tous se trouvent réunis dans le plus beau palace de la ville, le Shanghaï Hotel, le jour où tombent les premières bombes lançées sur la concession internationale. Chinoises ou japonaises, ces bombes ? Le banquier Chang aurait peut-être su le dire, lui qui est au mieux ayec les puissants du jour, au grand dam de son fils, le médecin révolutionnaire Yutsing. Peu importe, d’ailleurs. Au vrai, ce sont les convulsions dont est secoué le monde depuis le début du siècle qui tuent les héros de Bombes sur Shanghaï et c’est finalement un passionnant panorama de l’Orient et de l’Occident que nous offre Vicki Baum en relatant leurs existences mouvementées.

Pourquoi j’ai envie de le lire et ce que j’en attends :

Déjà, désolée pour ce résumé assez alambiqué. Vu sa date de parution, il est difficile de trouver un résumé et il n’y en a pas au dos du livre. En bref, ce livre présente les occupants d’un hôtel où des bombes vont atterrir. A chaque chapitre nous décrit un nouveau portrait et une nouvelle histoire.

Tout d’abord, ce livre a été abordé dans une conversation où je parlais du film Elephant. Ce film nous fait suivre différents élèves dans le lycée de Colombine, 5 minutes avant la tristement célèbre fusillade. Comme j’ai beaucoup aimé ce film et que ce livre reprend un peu le même concept, il ne peut que m’intriguer.

La seconde raison est qu’il est gros et j’adore les pavés ! Je sais je dois être un peu maso mais j’aime bien avoir le temps de savourer un livre. Si je finis un livre génial en deux jours, je reste assez frustrée. Là, je me dis que je vais avoir de quoi m’en mettre sous la dent.

Cela rentre dans mon objectif de lire des livre asiatiques et des livres historiques. Bon, il ne fait pas partie de la liste officielle et ce n’est pas un auteur asiatique mais cela reste dans les thèmes et cela mélange même les deux.

Pour finir, j’adorais jouer à la bibliothécaire avec les livres de mes parents quand j’étais petite. Je les avais tous rentrés dans un logiciel et j’avais mis des petites feuilles d’emprunt dedans, et j’ai donc croisé ce livre plusieurs fois sans jamais m’y attarder. Il faut dire que la couverture ne me tape pas vraiment à l’œil. Enfin, le fait de l’avoir côtoyé pendant mon enfance et d’avoir tourné autour sans y prêter attention, lui donne maintenant un intérêt vraiment particulier pour moi.

Je ne pense pas affoler les foules avec ce choix mais quelqu’un l’a-t-il déjà lu ou serait tenté de le lire ?

Bon week-end !

(Première publication 14/04/2012)

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *