Terre des oublis, Duong Thu Huong

https://i1.wp.com/img.over-blog.com/300x300/0/45/58/65/Images-2/Duong-Thu-Huong---Terre-des-oublis.jpg?resize=300%2C300Terre des oublis
Duong Thu Huong
Sabine Wespieser Editeur 2006
794 pages

4ème de couverture : Alors qu’elle rentre d’une journée en forêt, Miên, une jeune femme vietnamienne, se heurte à un attroupement : l’homme qu’elle avait épousé quatorze ans auparavant et qu’on croyait mort en héros est revenu. Entre-temps Miên s’est remariée avec un riche propriétaire terrien, Hoan, qu’elle aime et avec qui elle a un enfant. Mais Bôn, le vétéran communiste, réclame sa femme. Sous la pression de la communauté, Miên retourne vivre avec son premier mari.

Ma note : 7/10

Mon avis : Comme vous pouvez le constater en lisant la 4ème de couverture (qui est d’ailleurs encore plus détaillée sur mon édition), l’intérêt du livre n’est pas de savoir qui Miên va choisir entre les deux hommes qu’elle a épousés.
Le roman débute sur le retour de Bôn au village et le basculement des vies de ces trois protagonistes. Et là, la descente en enfer commence. Finalement, aucun de ces personnages ne se satisfait de cette situation qu’ils font pourtant perdurer chacun pour des raisons différentes. L’atmosphère de ce livre est particulièrement pesante car nous suivons les tergiversations de chacun des personnages. Très souvent, l’auteur nous fait partager leurs pensées et il y a d’ailleurs très peu de dialogues.
L’atmosphère est pesante également par la manière crue qu’a l’auteur de nous raconter la vie des vietnamiens à l’époque où se déroule le roman. Nous découvrons les mœurs de la ville et de la campagne grâce aux différents personnages, et il y a également une partie qui se déroule sur le front. En cela, le livre est vraiment très riche et intéressant. Même si certaines scènes ou dialogues m’ont un peu dérangés.
La fin m’a légèrement déçue car elle ne conclut pas vraiment l’histoire. D’un autre côté, je n’imagine pas non plus comment l’auteur aurait pu apporter une conclusion à tout cela. Il n’y a pas vraiment de bien ou de mal. Personne n’est complètement bon ou mauvais dans ce livre. Chacun pense faire ce qu’il est en devoir de faire ou de réclamer et c’est pour cela qu’il est très difficile de choisir son camp dans ce triangle amoureux. Apporter une conclusion aurait été apporter une sorte de morale et je pense que ce n’était pas le souhait de l’auteur. Il n’y avait pas de bonne ou de mauvaise solution. Les protagonistes en ont choisi une mais l’histoire ne nous dit pas si c’était la bonne, juste que c’était la leur.
En conclusion, je ne peux pas dire que ce livre m’ait plu car il y a eu beaucoup de passages où je me suis ennuyée mais je ne regrette vraiment pas cette lecture car je l’ai trouvé très riche concernant le pays où se déroule l’histoire et elle amène quand même à réfléchir sur le sens de la vie et de nos choix.

Bonnes lectures !

(Première publication 12/07/2012) 

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *