Flocons d’amour de J. Green, M. Johnson et L. Myracle

Nous voici en  2015 ! Je vous souhaite à tous et toutes une très belle année 2015, pleine de bonheur et de joie (et de belles découvertes littéraires !) !
Comme le blog est encore tout récent, je n’ai pas prévu d’article rétrospective de 2014. Au lieu de ça, pour bien commencer l’année, je vous offre donc ma chronique des Flocons d’amour de Green, Johnson et Myracle qui fut une vraie belle découverte.

Source : Booknode

Flocons d’amour
John Green, Maureen Johnson et Lauren Myracle
Genre : Romance

Hachette 2010
251 pages

Quatrième de couverture : 24 décembre. Nuit des miracles ? Ou des catastrophes ? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown : tous les voyageurs descendent ! Gracetown… Bourgade perdue au milieu de nulle part qui vous ferait presque regretter le traditionnel et soporifique repas de Noël. Pourtant Jed, Jubilé, et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie. Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d’une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glace ! John Green, Maureen Johnson, Lauren Myracle : les plumes de trois grands auteurs s’allient pour vous faire rire et rêver d’amour, créant un univers où les anges de Noël ne chôment pas !

Ma note : 4/5 

Mon avis : J’avais repéré ce livre depuis quelques mois déjà mais j’attendais impatiemment Noël pour le lire et j’ai choisi de m’y plonger en dernier car je voulais vraiment le lire durant les quelques jours qui précèdent la fête, pour en avoir une sorte d’avant-goût. C’est donc avec impatience que j’ai commencé ma lecture et je dois dire que je n’ai absolument pas été déçue, bien au contraire. 
Ce livre est constitué de trois nouvelles qui se déroulent le 24 et le 25 décembre. Si vous voulez de la lecture de Noël, vous serez donc servis. Ces nouvelles nous racontent les aventures de plusieurs adolescents et plus précisément, leurs histoires d’amour. Dans ce livre, des rencontrent ont lieu, des couples se font et se défont, bref ça ne parle pratiquement que d’amour. L’originalité de ce livre est que les trois histoires se rejoignent par le lieu puisqu’elles se passent toutes les trois dans la même ville et aussi par les personnages puisque les personnages secondaires de l’un deviennent les personnages principaux d’une autre, et vice versa.
C’est assez loin de mes lectures habituelles et, au départ, je n’ai pas été emballée par le jeune âge des protagonistes. Sur le coup, j’aurais préféré des personnages un peu plus adultes. Sûrement à cause de ma déception à la lecture de Half bad que j’avais trouvé trop « ado ». Mais je n’ai pas laissé tomber pour autant et, au bout d’une dizaine de pages, je savais déjà que cette lecture allait être finalement très plaisante. 
J’ai adoré le ton de la première histoire où une adolescente prénommée Jubilé se retrouve seule dans un train le soir de Noël, train qui finira par être immobilisé et d’où elle va « s’échapper » pour se réfugier dans un café (un waffle house, plus précisément) non loin de là. Le personnage de Jubilé est très drôle et attachant. J’ai lu cette histoire le sourire aux lèvres.
La deuxième m’a semblé un tout petit peu plus longue puisque nous suivons d’autres adolescents qui doivent rejoindre envers et contre tout cette fameuse waffle house pour retrouver une horde de pom-pom girls, et ce malgré la tempête de neige. L’intérêt de cette histoire se situe surtout dans les relations entre ses personnages et dans l’humour qui y règne. Pour le coup, j’avais parfois envie de rire réellement durant ma lecture, ce qui est assez rare. Après, leur épopée neigeuse pour rejoindre le waffle house finissait par me donner froid pour eux. Bref, j’ai trouvé cette histoire mignonne mais un tout petit peu trop longue.
Je ne vous en dit pas trop sur la dernière nouvelle pour ne pas vous spoiler mais je l’ai trouvée sympa car on retrouve une bonne partie des personnages des histoires précédentes. Elle m’a un peu fait penser à une sorte de prologue de ce livre, bien qu’elle ait sa propre histoire.
Cette lecture fut vraiment très agréable en cette période de Noël. Moi qui ne suis pas fan des romances, je me suis très facilement prise au jeu. J’ai adoré l’humour très présent dans ces trois nouvelles. Enfin, c’était très agréable de retrouver toujours le même fil conducteur. C’est parfois difficile dans un recueil de se plonger dans une nouvelle histoire dès la fin d’une première. Ce n’est absolument pas le cas ici et on est même ravis de retrouver un personnage croisé par les protagonistes de la précédente ou qu’ils se retrouvent tous au même endroit. Au final, cela nous donne l’impression de fêter Noël avec tout un village et de faire nous aussi partie de ses habitants.
En bref, une vraie belle surprise pour cette lecture que je vous conseille fortement !

Extrait p.96 : « Il portait un truc immonde, qu’il avait extrait des profondeurs de la penderie de mon père : une sorte de combinaison-fuseau en pilou bleu. Sans oublier la touche finale, un bonnet à oreillettes.
— On dirait un bûcheron déguisé en bébé.
— La ferme, trouduc. Ça fait beau gosse de station de ski qui vient de passer sa journée à sauver des vies avec la patrouille de chasseurs alpins.
Le Duc a éclaté de rire.
— Je trouve que ça fait plutôt mec qui se dit que ce n’est pas parce qu’il n’a pas été la première femme astronaute qu’il ne peut pas porter sa combinaison.
— Bon, très bien, je vais aller me changer, a-t-il rétorqué.
— ON N’A PAS LE TEMPS ! ai-je crié.
— Tu devrais mettre des bottes, a observé le Duc en avisant mes Puma.
— PAS LE TEMPS ! »
    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *