Vertical de Shinichi Ishizuka


Source : Glénat

Vertical
Shinichi Ishizuka
Collection seinen
Parution du n°1 en août 2013

18 tomes sorties au Japon (série terminée) – 8 tomes sortis en France
7.60€

[Je n’ai mis la couverture que de ceux que j’ai lus pour le moment. Si je ne fais pas de nouvel article pour les autres tomes car mon avis ne change pas, j’ajouterai leur couverture sur cet article.] 

Ma note : 4/5

Quatrième de couverture : Sanpo Shimazaki est un amoureux de la montagne. Il lui consacre toute sa vie, et a choisi de résider dans les Alpes japonaises. Considéré comme un grand spécialiste des sommets, il est engagé en tant que secouriste volontaire, pour aller sauver les promeneurs imprudents, les skieurs en danger, les alpinistes inconscients. Car si Sanpo aime la montagne et la connaît parfaitement, il sait aussi quels innombrables dangers elle recèle… et toutes les méthodes pour y survivre dans des conditions toujours plus dantesques !
Découvrez les aventures époustouflantes de ces hommes qui repoussent sans cesse leurs limites pour sauver nos vies ! Des histoires poignantes, où le héros nous apprend aussi les bons gestes et les attitudes correctes à avoir en montagne.

Mon avis : Mettez tous vos a priori de côté sur le manga, si vous en avez, car celui que je vais vous présenter ici est très différent de ceux que j’avais pu lire jusqu’à maintenant.

Pour commencer, ne vous attendez pas à suivre une histoire linéaire, ce manga nous propose au contraire une multitude de personnages et de tranches de vie avec la montagne en arrière-plan. Le personnage récurrent à chaque histoire est Sanpo Shimazaki, un sauveteur volontaire amoureux de la montagne, qui va rencontrer au fil de ses sauvetages des personnages aux histoires toutes très différentes mais touchantes chacune à leur façon. Chaque chapitre nous réserve une rencontre singulière avec un ou plusieurs personnages. Certaines histoires sont tristes, d’autres attendrissantes mais chacune tend à nous faire réfléchir sur le sens de la vie dans un lieu où la nature a toute puissance. Ce manga est une vraie bouffée de fraîcheur et, malgré la tristesse de certaines rencontres, on ressent dans chacune une note d’espoir.
Le personnage de Sanpo donne tout son charme à ce manga par son humanité et sa simplicité. Il aime la montagne autant que les gens et les accepte l’un comme l’autre comme ils sont. Son fameux « Vous avez été courageux » qui revient à la fin de presque tous les chapitres me fait toujours beaucoup d’effet car, selon chaque histoire, il prend un sens complètement différent. 
Je n’ai pas mis 5/5 à cause du dessin car je préfère les traits plus francs et contrastés, malgré tout je pense que ce style de dessin est sans doute le plus approprié pour représenter la montagne et cela ne gêne donc absolument pas mon intérêt pour ce manga.  

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *