L’Ile des oubliés de Victoria Hislop

Source : Livraddict

L’Île des oubliés
Victoria Hislop
Le Livre de poche 2013
520 pages

Quatrième de couverte : Saga familiale bouleversante et vibrant plaidoyer contre l’exclusion, ce roman d’évasion plein d’émotion et de suspense nous emporte sur une île au large de la Crète, Spinalonga, l’île des lépreux.
Alexis, une jeune Anglaise, ignore tout de l’histoire de sa famille. Pour en savoir plus, elle part visiter le village natal de sa mère en Crète. Elle y fait une terrible découverte : juste en face du village se dresse Spinalonga, la colonie ou l’on envoyait les lépreux… et où son arrière-grand-mère aurait péri.
Quels mystères effrayants recèle cette île des oubliés ? Pourquoi la mère d’Alexis a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la bouleversante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets…

Ma note : 18/20

Mon avis : Ce livre m’a fait passer un très bon moment de lecture. Je pensais que cela allait être centré sur l’Ile de Spinalonga où les lépreux étaient envoyés au milieu du XXe siècle afin d’éviter la contagion. En fait, au cœur de ce roman, il y a surtout une famille que nous découvrons à travers les destins de chacun de ses membres. Certains vont effectivement être malheureusement envoyés sur cette île mais la majeure partie du roman se passe en fait dans le petit village de Plaka, juste en face.

Je me suis beaucoup attachée aux personnages de ce roman, même si la façon dont ils sont dépeints est un peu trop manichéenne à mon goût. Il y a ceux qui sont gentils et ceux qui ne le sont pas. C’est un peu dommage mais étrangement, cela ne m’a pas empêchée de les apprécier et de m’attacher à eux.
C’est la première fois que je lis un livre se déroulant dans cette région du monde, la Crète, et ce voyage m’a beaucoup plu. J’ai aimé découvrir les mœurs, les paysages (même s’il n’y a pas non plus énormément de description), etc. Je me sentais vraiment avec eux et je m’imaginais très bien le village et son ambiance.
L’histoire en elle-même est assez dramatique, le destin semble clairement s’acharner sur cette famille. Malgré ça, cela ne vire jamais au ridicule et c’est agréable de suivre le fil de leurs aventures. Par contre, ce livre n’a absolument rien d’effrayant malgré ce qu’on peut lire sur la quatrième de couverture.

Conclusion : Une lecture fort sympathique qui ne me laissera sans doute pas un souvenir impérissable mais toutefois très agréable.

Challenge des 170 idées
Idée n° 14. ce qu’on voit le matin quand on se lève. (Le paysage sur la couverture semble encore dans la brume du matin et la hauteur de la prise de vue laisse penser que cette photo est prise d’une fenêtre)

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    5 Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *