Le Doute de S. K. Tremayne

Le Doute
S. K. Tremayne
Genre : Thriller
Editions France Loisirs 2015
420 pages

Quatrième de couverture : Un an après la mort accidentelle de Lydia, 6 ans, ses parents et sa jumelle Kristie prennent un nouveau départ en s’installant sur une petite île écossaise isolée. Mais l’étrange comportement de Kristie sème bientôt le trouble. Elle demande à se faire appeler Lydia… Qui est-elle vraiment ?

Ma note : 18/20

Mon avis : Les parents Moorcroft se remettent petit à petit de la mort de l’une de leurs filles jumelles, tombée d’un balcon un an plus tôt. Ils décident de déménager sur une île privée écossaise héritée de la grand-mère d’Angus, le père de famille. Mais juste avant ce déménagement, leur fille survivante Kirstie se met à se comporter d’une façon de plus en plus étrange et demande à sa mère pourquoi ils s’entêtent tous à l’appeler Kirstie alors qu’elle est Lydia, leur fille prétendument morte un an plus tôt. C’est le point de départ de doutes et de questionnements sur ce qui s’est réellement passé ce jour-là. Laquelle est morte et dans quelles circonstances ? Leur fille survivante devient-elle folle ou est-elle réellement en connexion avec sa sœur ?
Ce thriller a réussi à me surprendre et me faire un peu frissonner. Le style d’écriture très fluide, voire un peu simple, permet de plonger complètement dans l’histoire et nous fait lire ce texte avec avidité afin de connaître le fin mot de l’histoire. Le lecteur est parfois aussi perdu que les personnages, notamment grâce à la narration du point de vue de la mère. Elle fait ses propres suppositions et ses propres découvertes mais sans avoir forcément toutes les pièces du puzzle. L’auteur n’hésite pas non plus à nous mener sur plusieurs fausses pistes en jouant habilement sur les secrets et mensonges entre les personnages et j’ai trouvé la fin très réussie. Ce n’est pas du tout celle que j’attendais et elle m’a étonnée.  
Je ne pensais pas avoir peur en commençant ce livre et pourtant, l’ambiance très particulière de cette île privée et difficile d’accès, au milieu de l’Écosse, est propice à créer de légers frissons. D’ailleurs, son nom « Torran Island » ou « L’Île du tonnerre » est très significative. Le roman flirtant également parfois avec le fantastique, c’est une lecture vraiment idéale pour cette période de l’année. Rassurez-vous cependant, ce livre est loin d’être à classer dans le genre de l’horreur.
Conclusion : Un bon thriller qui ne vous laissera pas un souvenir impérissable de la profondeur de ses personnages ni de son style mais qui sait garder son mystère jusqu’au bout et qui pourrait même vous faire légèrement frissonner. 

Challenge des 170 idées : 75. des nuages

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    One Comment

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *