La Passe-miroir Livre 1 Les Fiancés de l’hiver

La Passe-Miroir Livre 1 Les Fiancés de l’hiver
Christelle Dabos
Gallimard Jeunesse 2013
518 pages

Quatrième de couverture : Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Ma note : 17/20

 Mon avis : J’aurais du mal à dire que ce livre a été un coup de cœur. Par contre, je peux affirmer qu’il m’a un peu déboussolée. J’avais eu le temps de lire bon nombre d’avis et chroniques avant de l’ouvrir et j’attendais donc de voir s’il allait me plaire ou pas mais je n’attendais pas de surprise. Et pourtant… Je m’attendais à un univers de fantasy assez traditionnel, dans le genre moyenâgeux avec pouvoirs magiques. Eh bien, pas du tout… Ici, on a plus l’impression de se trouver au début du XXe siècle avec ascenseurs à groom, téléphones, etc. Et les pouvoirs magiques sont un peu particuliers : lecture du passé des objets, illusions, etc. Ce n’est vraiment pas le monde que j’attendais mais j’ai trouvé cela plutôt sympathique. J’ai eu l’impression d’un peu d’originalité au milieu de tous ces mondes de fantasy qui se ressemblent parfois un peu. Une petite bouffée d’air frais bien venue.
Par contre, à l’inverse de cette bouffée d’air, j’ai au contraire eu la sensation étrange de suffoquer un peu pendant cette lecture. L’action semble se dérouler presque exclusivement en intérieur, dans une atmosphère assez confinée voire enfumée. Je dois dire que cela m’a dérangée un peu mais je pense que c’était le souhait de l’auteur, car même Ophélie finit par se plaindre du manque d’air frais, et l’effet est particulièrement réussi.
La situation est également assez originale puisqu’Ophélie se retrouve prématurément dans le monde de son fiancé avant qu’ils ne soient mariés. D’ailleurs, j’ai trouvé que ce côté là manquait de cohérence. Cette situation paraît bien trop fantasque. Quand on organise un mariage arrangé, on ne laisse pas partir la fiancée dans la famille de son fiancé des mois avant le mariage, même avec un chaperon. Et le comportement de la belle-famille n’est vraiment pas toujours approprié non plus.
Cependant, cela reste un livre jeunesse donc je ne suis pas sûre que les jeunes lecteurs s’en seront formalisés et cette lecture a quand même été un réel plaisir. J’ai été curieuse d’en savoir plus sur la Citacielle et de voir comment la relation entre Thorn et Ophélie allait évoluer.
D’ailleurs, je ne sais pas trop quoi penser de Thorn. C’est le genre de personnage sombre et mystérieux que j’apprécie car ils se révèlent souvent plus humains qu’ils ne le laissent penser mais j’ai trouvé qu’il laissait passer encore trop peu de ce côté humain, justement. J’ai hâte d’en savoir plus sur ce personnage dans le prochain tome.
En tout cas, on ne peut s’ennuyer durant cette lecture. Il se passe vraiment beaucoup de choses et le monde à découvrir est si riche qu’on est toujours avide d’en savoir plus sur le mode de vie de ces personnages. 

Conclusion : Un premier livre qui nous ouvre les portes d’un monde très original et dont on a envie d’apprendre davantage.


Challenge des 170 idées : 79. Une place ou un endroit
    Rendez-vous sur Hellocoton !
    One Comment

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *