Deux

Deux
Penny Hancock
Genre : Thriller
Editions Sonatine 2015
492 pages

Quatrième de couverture : Au Maroc, la vie de Mona est devenu un calvaire. Elle s’occupe de sa fille, Leila, et de sa mère malade. Al, son mari, a disparu depuis plusieurs mois, peut-être parti en Angleterre pour finir ses études de médecine. Aussi quand l’opportunité d’aller travailler à Londres s’offre à elle, Mona la saisit.
A Londres, Theodora a besoin d’aide. Entre son père qui souffre de la maladie d’Alzheimer, son fils qui passe sa journée devant la télé et son émission de radio, elle ne s’en sort plus. L’arrivée de Mona dans sa vie va tout changer. Enfin elle va pouvoir s’occuper d’elle et des siens en sachant qu’elle peut se reposer sur quelqu’un. Sa maison sera impeccable, sa vie sociale à nouveau trépidante et elle va gagner, avec l’arrivée de la discrète Marocaine, plus qu’une employée de maison, une véritable confidente.
Chacune dépend de l’autre mais, très vite, va s’instaurer entre elles un rapport étrange, insidieux et violent. Une lutte feutrée, tout en retenue et en non-dits, qui ne peut que les mener au pire.

Ma note : 8/20

Mon avis : J’ai eu un peu de mal à rentrer dans ce livre. Aucune de ces deux femmes ne m’intéressait vraiment et aucune ne me touchait ou me semblait sympathique. On « entend » leurs deux voix puisqu’on change de point de vue à chaque chapitre ce qui ralentit aussi beaucoup l’action puisque certains passages sont vus par l’une puis par l’autre. Le début de ma lecture a donc été très laborieux et j’ai même pensé l’abandonner.
Par contre, on ne peut pas reprocher à l’auteur un manque de tension dans ce livre, bien au contraire. On s’y sent aussi mal à l’aise que durant un silence gêné au cours d’une conversation où une gaffe a été dite. La relation entre les deux femmes se détériorent inexorablement, laissant la parole à l’une puis à l’autre tout au long du livre, et le lecteur ne peut qu’assister à ce nœud qui se resserre autour d’elles.
J’ai eu du mal à ressentir de la compassion pour ces femmes et j’ai été incapable de choisir mon « camp » entre elles deux avant d’arriver presque à la fin du livre. D’un seul coup, les choses s’accélèrent, comme si la tension était arrivée à son point culminant, et il devient difficile d’interrompre sa lecture tellement la tournure que prend l’histoire nous surprend. Et puis, finalement, l’auteur nous laisse sans réelle fin. Je suis restée bouche bée devant mon livre, me disant qu’il devait y avoir un autre roman qui finissait celui-ci. Et non…

Conclusion : Tout le roman est construit autour de cette relation entre ses deux femmes mais, n’ayant réussi à m’intéresser à aucune des deux, l’histoire n’a pas pris du tout pour moi et j’ai été très frustrée par la fin.

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    4 Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *