Le Lit d’Aliénor

Le Lit d’Aliénor
Mireille Calmel
Editions Pocket 2013
416 pages

Quatrième de couverture : A douze ans à peine, l’avenir d’Aliénor est tracé. Elle doit épouser le fils de Geoffroy le Bel, le jeune Henri, prétendant légitime au trône vacant d’Angleterre. Par cette union, la jeune duchesse d’Aquitaine apporte à l’ennemi juré de la France l’une des plus riches régions du royaume. Louis VI ne peut se résoudre à voir triompher les plans de Mathilde de Grimwald, descendante de Merlin et protectrice du pays des druides. Soutenu par l’ordre des Templiers chrétiens, le roi cherche à rompre cette alliance.
La mort prématurée du père d’Aliénor lui offre une occasion inespérée. Le 25 juillet 1137, Louis célèbre le mariage de son fils avec la duchesse d’Aquitaine. Aliénor doit regagner la cour à Paris. Mais elle est accompagnée d’une jeune suivante, Loanna de Grimwald, qui veillera à ce que jamais Aliénor ne donne un héritier à la couronne de France et scelle ainsi une union contraire aux oracles celtiques.

Ma note : 16/20

Mon avis : Le titre de ce livre n’aurait pu être mieux trouvé tellement le lit d’Aliénor est effectivement au cœur de son intrigue. Que ce soit pour les personnes gravitant autour d’elle qui essaient d’atteindre leurs propres buts et ceux de leur roi ou que ce soit pour Aliénor elle-même qui cherche à satisfaire son appétit insatiable, la couche d’Aliénor se situe bien au cœur de toutes les préoccupations.
L’histoire est racontée du point de vue de Loanna qui est un personnage assez complexe. Il est difficile de la cerner car elle est auprès d’Aliénor pour servir la cause de son roi en secret et, malgré l’amitié qu’elle semble ressentir pour Aliénor, elle n’a aucun remord à la manipuler et à décider de son destin à sa place. Je suis vraiment curieuse de savoir comment leur relation va évoluer dans le second tome et si Aliénor apprendra un jour la raison de la présence de Loanna près d’elle.
Tout comme Loanna, beaucoup d’autres personnages manigancent autour d’Aliénor et, dans ce roman, les femmes n’hésitent pas à prendre le pas sur les hommes en les manipulant à leur convenance. Qu’elles soient duchesse, druidesse ou simple dame de compagnie, aucune ne perd ses intérêts de vue et il y a beaucoup de personnages féminins importants dans ce livre.
J’ai d’ailleurs été étonnée et un peu déçue que le personnage d’Aliénor apparaisse aussi capricieux et intéressé uniquement par ses désirs, qu’ils soient charnels ou autres. Je voyais cette femme comme une femme à forte personnalité mais plus profonde et intellectuelle que celle présentée dans le roman. D’un autre côté, Aliénor est jeune au moment de cette histoire puisqu’on la suit de 16 à 21 ans à peu près donc ceci explique peut-être ce comportement un peu enfantin.
J’ai beaucoup aimé ce livre, même s’il est assez surprenant sur plusieurs points, notamment le grand rôle des femmes dans l’intrigue, ce qui n’est pas le plus courant dans les romans historiques. Et, même si j’ai trouvé qu’il y avait trop de passages érotiques, pas toujours nécessaires à l’histoire selon moi, j’ai hâte de voir l’évolution des personnages et ce qui va leur arriver dans le second tome. 

Challenge des 170 idées : 5. Un lit
Challenge pause café : 19. Lire le premier tome d’une duologie
    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *