Quand le bonheur scintille

Editions Harlequin 2015

Quand le bonheur scintille
Janice Kay Johnson
Devenir maman. C’est le rêve de Suzanne, et bientôt une réalité. En effet, pour Noël, elle accueillera enfin dans sa maison les deux enfants adorables qu’elle vient d’adopter. Alors, tandis qu’elle décore son foyer avec amour et que les émotions se bousculent dans sa tête, elle éprouve soudain l’envie irrépressible de partager la grande nouvelle avec quelqu’un, là, tout de suite ! Cédant à son élan, elle se précipite dehors et tombe sur son plus proche voisin, Tom Stefanec ? un homme qu’elle a jusqu’ici tenu à distance, tant elle le trouve froid et, même, un peu mystérieux…
—————————————- 

Les romances ne sont pas ce que je préfère lire en général mais j’adore en lire en période de Noël ! Et évidemment, les histoires de ces romances doivent absolument se dérouler pendant la même période de l’année.
Cette année, j’ai choisi de commencer par celle-ci car j’adorais la couverture et je n’avais encore jamais lu de romance sur le thème de l’adoption. C’était donc l’occasion ou jamais ! Et effectivement, le roman traite principalement de l’adoption de deux enfants par Suzanne avec, en toile de fond, son rapprochement avec son voisin. Cela ne traîne pas en longueur, le livre est rythmé et on n’a pas le temps de s’ennuyer. Les deux enfants apportaient un vent de fraîcheur à l’histoire qui aurait pu être un peu trop convenue sans eux. Je ne dirais pas qu’il n’y avait aucune situation clichée ou que certaine situations n’étaient pas parfois bien trop belles pour être vraies mais quand on veut un roman de Noël, on ne peut pas honnêtement critiquer ça. 
Par contre, j’ai justement trouvé qu’il y avait trop peu d’ambiance de Noël dans ce roman. Que cela se passe à cette période de l’année ou à une autre n’aurait pas changé grand chose donc c’était un peu frustrant pour moi qui cherchais vraiment de la guirlande, du chant de Noël et de la dinde aux marrons à foison. 
J’ai aussi été un peu dérangée par le personnage de Sophia que je n’arrivais pas du tout à me représenter. Elle a 10 ans mais on nous dit qu’elle a le physique d’une adolescente de 15 ans et, honnêtement, elle n’a pas du tout le comportement d’une enfant. Parfois, on nous rappelle son âge et, effectivement, on arrive à retrouver un peu d’innocence de l’enfant en elle. Mais, vraiment, je n’arrivais pas du tout à me l’imaginer et j’ai trouvé ça dommage. 
Bref, une romance mignonnette qui lie le thème de la famille et du couple. Pas spécialement une romance de Noël mais qui reste très agréable à savourer en cette période.

Challenge des 170 idées : 98. Un cadeau
    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *