Lus dans le train – Juillet 2017

 

Voici un nouveau « Lus dans le train », rendez-vous que j’ai découvert sur le blog des Lectures de Mina et repris par Kloliane. Il s’agit de vous présenter les lectures d’autres voyageurs, que j’ai pu apercevoir durant mes trajets quotidiens dans les transports en commun.

Ça sent les vacances !

 

Été 1989, Corse, presqu’île de Revellatta. Un fatal accident de voiture : quatre occupants, une seule survivante, une adolescente de quinze ans. Tous sont morts sous ses yeux.
Été 2016, devenue femme et mère, Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l’accident, avec sa famille, en vacances, pour exorciser le passé…
A l’endroit même où elle passait son dernier été avec ses parents, elle trouve une lettre.
Une lettre signée de sa mère… Vivante ?  

Cela fait longtemps que je n’ai pas lu de roman de Michel Bussi mais autant j’avais adoré « Un Avion sans elle », autant j’avais eu un ressenti bien plus mitigé avec « Nymphéas noirs » et « N’oublier jamais ». J’ai donc préféré laisser passer un peu de temps avant d’en lire un autre. « Maman a tort » est, pour l’instant, le seul de ma wish list écrit par cet auteur donc ce sera sûrement celui-là. Mais je ne suis pas encore pressée de le sortir.

De nombreuses rencontres amoureuses tournent souvent court à cause d’absurdes malentendus. Dans ce livre destiné aux célibataires et à ceux qui désirent redonner un peu de piment à leur vie de couple, John Gray détaille les cinq étapes du parcours amoureux, de l’attirance aux fiançailles en passant par l’incertitude, l’exclusivité et l’intimité. Chacune de ces étapes recèle son lot de difficultés qu’il nous apprend à identifier et à apprivoiser. Il nous donne ici toutes les clés du succès dans la quête de l’âme sœur et l’établissement d’une relation durable et harmonieuse.

Prisonnier ( par la volonté de Dieu ) du corps d’un écrivain fraîchement suicidé et chichement membré, Moi, Lucifer, Ange Déchu, Porteur de Lumière, Prince des Ténèbres, de l’Enfer et de ce Monde,Seigneur des Mouches, Père du Mensonge, Suprême Apostat, Tentateur, Antique Serpent, Séducteur, Accusateur, Tourmenteur, Blasphémateur et, sans contestation possible, Meilleur Coup de l’Univers Visible et Invisible ( demandez donc à Eve, cette petite grace ), j’ai décidé-Ta-daaah !-de tout dire.
Tout ? Presque. Le funk. Le swing. Le boogie. Le rock.
C’est moi qui ai inventé le rock. Si vous saviez tout ce que j’ai inventé : la sodomie, bien sûr, la fumette, l’astrologie, l’argent…Bon, on va gagner du temps : tout, absolument tout ce qui vous empêche de penser à Dieu. C’est-à-dire à peu près tout ce qui existe.

Ce livre a l’air complètement déjanté.

Jane n’a que 4 ans quand son cauchemar débute. Son beau-père, un homme violent et terrifiant, commence à abuser d’elle. Viols, coups et sadisme psychologique deviennent le quotidien de la fillette. Sans que sa mère intervienne. Elle grandit en restant prisonnière d’une véritable maison des horreurs. Dans le voisinage, tout le monde devine ce qui ce passe, mais personne ne dit rien, par lâcheté et par peur. Pour Jane, le cauchemar va durer… 17 ans! Jusqu’au jour où elle trouve enfin le courage de s’enfuir et de dénoncer son bourreau. La vie de Jane peut enfin commencer.

Un témoignage qui doit être très difficile à lire. Personnellement, je ne pense pas que j’y arriverais…

Dans les Pyrénées, au début du XXe siècle, une orpheline est recueillie par une tante sans coeur. La détresse de la fillette trouvera en Sidonie, une Espagnole aux dons de guérisseuse, son seul salut et réconfort…Dans un village côtier près de l’île d’Oléron de l’entre deux guerres, la petite Violaine vit heureuse dans un environnement marin et solidaire où la principale richesse de la région est la culture des huîtres. Mais les parents de Violaine meurent de tuberculose. L’orpheline est envoyée chez une tante qui habite les Pyrénées, près de Lourdes. Pour la fillette qui aimait tant l’océan, l’accueil de sa nouvelle famille et le « changement d’air » sont une terrible épreuve. Sidonie, la « sorcière » espagnole, va prendre sous son aile la fillette. Elle va la pousser dans ses études d’infirmière et l’encourager à revenir dans son pays de naissance…

J’avais essayé de lire un livre de cette auteure l’an dernier mais je n’ai pas accroché du tout. Je l’avais même abandonné, ce que je fais vraiment très rarement. En tout cas, celui-ci donne envie de vacances et de bord de mer.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *