Sans héritage T1 Lucien Louis Marie, Lorraine Rountree

Sans héritage T1 Lucien Louis Marie

Lorraine Rountree

Autoédité en mai 2017

Voici Lucien louis Marie Fréreux, né en 1900, au hameau de la Pardaille dans le Lot et Garonne. Il vit simplement, comme un petit paysan. C’est un garçon doux et profond, qui vacille parfois, envahi par des peurs, des sensations étranges qu’il ne sait pas nommer. Lucien ne le sait pas mais il vient d’autre part. Il est le fruit d’une relation brève et secrète entre la jeune Félicité Fréreux et Yves Raversi, son professeur à l’académie de peinture de Rennes. En 1900, les temps sont difficiles pour les filles mères: « Je l’ai donné à mon frère comme on donne un chiot ». En Mai 1913, les parents de Lucien meurent, écrasé par une voiture. Lucien est recueilli par Félicité- qu’il croit être sa tante- et son mari, Constant Moine, qui vient le chercher à Pardaille. Commence alors pour Lucien, un voyage à travers la France, un voyage à travers les secrets de sa famille, un voyage à travers le siècle.

——————————–

Je tiens tout d’abord à remercier sincèrement Lorraine Rountree pour m’avoir fait parvenir le premier tome de sa saga.

Le premier tome de cette saga nous raconte l’emménagement de Lucien chez son oncle et sa tante, après la mort de ses parents, et la façon dont il va s’acclimater à sa nouvelle vie et s’intégrer dans ce village inconnu, en se faisant de nouveaux amis notamment.

Le point fort de ce tome, selon moi, se trouve vraiment dans ses personnages et l’attachement presque immédiat que j’ai ressenti pour eux. Ce sont des personnages humbles, qui ne se livrent pas beaucoup mais j’ai senti beaucoup de bonté émaner d’eux et, au bout de quelques pages, j’étais déjà impatiente de savoir ce qui allait leur arriver.

Malheureusement, cette impatience ne fut pas tout à fait satisfaite car on ne peut pas dire qu’on apprend beaucoup de choses dans ce premier tome. La quatrième de couverture livre certains détails que l’auteur ne nous raconte d’ailleurs pas dans ce tome-ci.

Malgré ça, je ne me suis pas ennuyée car ce roman se lit rapidement et facilement, malgré de très nombreuses fautes de ponctuation dans les dialogues qui ont parfois été un peu gênantes. L’écriture de l’auteure reste très fluide et agréable. J’ai pu me laisser porter dans le quotidien de Lucien sans buter sur des tournures de phrases complexes ou maladroites.

Mon avis est donc un peu mitigé puisque j’ai beaucoup aimé découvrir ces personnages, ce qui me paraît primordial quand on débute une saga familiale. Celle-ci me paraît donc très prometteuse. Par contre, je suis vraiment restée sur ma faim au niveau de l’avancée de l’histoire. Je n’arrive pas encore à comprendre où l’auteure veut nous emmener. Je pense que je lirai le tome 2 pour affiner mon avis et voir s’il confirme mon intérêt pour les personnages et si l’histoire se met davantage en place.

Une saga familiale très prometteuse aux personnages attachants. Dommage que l’histoire mette un peu trop de temps à réellement débuter.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *